probiotique constipation

Quels probiotiques pour la constipation ?

La constipation est un mal qui frappe un grand nombre de personnes, quel que soit l’âge et le sexe. La prise de probiotique constipation fait partie des solutions privilégiées pour le soigner. Mais quel probiotique choisir ? Avant de répondre à cela, il est important de connaitre exactement ce qu’est la constipation.

La constipation, c’est quoi exactement ?

On peut définir la constipation comme étant la difficulté d’une personne à aller à la selle. En d’autres termes, celle-ci souffre d’un ralentissement du transit intestinal, caractérisé par moins de trois évacuations par semaine ou des selles très dures sur une très longue période. On attribue « l’intestin paresseux » à de nombreuses causes.

La plupart du temps, la constipation est engendrée par un problème d’alimentation ou la consommation de certains types de médicaments. Mais elle peut aussi être le résultat d’une hypothyroïdie. Dans tous les cas, la constipation impacte considérablement la qualité de vie. Il est absolument nécessaire que vous consultiez un professionnel si celle-ci s’accompagne de sang dans les selles, de douleurs intenses lors de la défécation et de l’amaigrissement de l’individu. Certaines personnes optent aussi pour la prise de probiotique constipation, non sans avoir demandé l’avis de leur médecin.

Quel probiotique constipation consommer ?

Pour traiter la constipation, de nombreuses personnes ont recours au probiotique constipation. Celui-ci est d’ailleurs connu pour ses vertus sur la flore intestinale. Il est aussi efficace que les laxatifs osmotiques. Les fruits et les céréales complètes sont tout particulièrement riches en probiotique. Il en est de même pour les souches L. casei Shirota et les B. animalis DN-173010.

Chez les adultes, les souches de probiotiques comme le lactobacillus plantarum, le Bifidobacterium lactis, le Bifidobacterium longum et le Bifidobacterium breve aident largement à l’expulsion des selles. Chez les enfants, ce sera plutôt les souches de Lactobacillus Casei rhamnosus et de Lactobacillus reuteri. Ces types de probiotique constipation augmentent le nombre de selles évacué par jour.

Des conseils supplémentaires pour lutter contre la constipation

Pour améliorer votre confort digestif, à part la prise de probiotique constipation, vous devez respecter quelques précautions simples. De prime abord, buvez régulièrement une quantité d’eau suffisante tous les jours. Il a été constaté que les individus ayant un faible taux d’hydratation étaient beaucoup plus exposés à cette maladie. A part cela, bougez en privilégiant de petites séances d’activité sportive au quotidien. Le fait de s’adonner au sport favorise les mouvements physiologiques de vos intestins. Couplé à cela, réalisez un automassage du ventre en utilisant des huiles essentielles.

Vous n’avez pas nécessairement besoin de faire des efforts intenses ou de s’inscrire dans des salles de sport. Une marche de 15 à 20 minutes ferait l’affaire. La dernière recommandation, et non pas la moindre, surveillez votre alimentation. Misez tout particulièrement sur les aliments riches en fibres, qu’on retrouve dans les fruits, les légumes, les oléagineux et les céréales complètes. On peut citer les salades, les kiwis, les mangues, les abricots secs, le riz complet et les amandes.

Laisser un commentaire