Comment soigner une mycose estomac ?

En cas de mauvaises alimentations, de maladies ou de propagation de champignons pathogènes, l’estomac risque de souffrir de certaines infections. La plus fréquente d’entre elles est le mycose estomac ou la candidose digestive ou intestinale. Elle se produit lorsque des levures microscopiques, notamment le Candida albicans, se propagent et infectent l’estomac. Elles vont provoquer différents troubles au niveau de la partie atteinte et de la flore intestinale. Cette infection peut affecter tout le monde, même les enfants et les femmes enceintes. Mais certaines personnes sont plus à risque par rapport à d’autres. Cela est le cas pour les personnes souffrant de déficit immunologique, les seniors, ou les bébés prématurés. En outre, des facteurs comme le stress, le diabète ou les problèmes hormonaux risquent de la favoriser.

L’importance du régime alimentaire

Vous avez peur d’attraper la mycose de l’estomac ? Vous présentez certains symptômes inhabituels ? La détection de cette infection n’est pas souvent facile. En effet, les signes engendrés sont similaires à celles d’autres pathologies. Toutefois, pour l’identifier, quelques symptômes peuvent vous alarmer. En général, une personne atteinte de cette infection ressent de la fatigue, qui peut devenir persistante. Elle souffre également de diarrhées, d’aigreurs d’estomac ou encore de ballonnements. Il est aussi possible que vous éprouviez de fortes douleurs et de fortes migraines. Si vous présentez la majorité de ces symptômes, il convient de se rapprocher de votre médecin pour attester la présence d’une éventuelle candidose de l’estomac.

Une fois la mycose estomac confirmée, vous devez la traiter rapidement et modifier votre choix alimentaire. Le suivi d’un régime spécifique, appelé régime anti-candida, vous aidera à freiner la prolifération rapide de la levure. Cette pratique alimentaire est très stricte étant donné qu’elle empêche la consommation de gluten et de sucres. Dans ce cas, vous ne pouvez ni manger du sirop d’érable ni utiliser le miel dans vos préparations. Elle interdit l’utilisation de levures et de produits laitiers. Toutefois, ce régime incite à la consommation de légumes et de yaourts natures. Par ailleurs, comme il s’agit d’un régime très strict, évitez de le suivre au détriment de votre santé. N’hésitez donc pas à demander conseil à un médecin avant de réaliser cette pratique.

Les antifongiques : les médicaments appropriés pour traiter la mycose estomac

Pour traiter votre mycose estomac, un autre choix s’offre à vous : opter pour un traitement médicamenteux. Les médicaments préconisés sont disponibles par voie orale ou locale, par applications cutanées, voire via une injection. En général, ils sont tous à base d’antifongiques. Leurs actions sont différentes de celles des antibiotiques. Elles ont le mérite de combattre les différentes formes de mycoses. Ces médicaments fongicides s’attaquent directement sur les cellules de champignons afin de les tuer. Ainsi, ils évitent non seulement leur propagation, mais les éliminent entièrement.

Quels sont les différents soins antifongiques proposés ? Pour traiter la mycose, le médecin propose souvent de l’amphotéricine B. Ce dernier est un puissant fongicide qui bloque le développement du champignon pathogène. En cas de mycose invasive ou superficielle, la terbinafine permet de soulager certains troubles. De plus, elle est une meilleure alternative en cas d’intolérance à l’amphotéricine B. Toutefois, les personnes souffrant de problèmes rénaux ou de troubles hépatiques doivent prendre certaines précautions avec la terbinafine. Le médecin peut aussi recommander d’autres médicaments comme la flucytosine ou encore le fluconazole.

Laisser un commentaire