La lactibiane Tolérance pour des problèmes de colopathie

S’il existe un problème intestinal et digestif fréquent, c’est bien la colopathie. En effet, celle-ci fait partie des principaux motifs de consultations auprès des professionnels de la santé. Et selon des études, les personnes souffrant de stress et d’anxiété sont les plus touchées par cette pathologie. La plupart du temps, on a recours à la Lactibiane Tolérance pour soigner le patient qui en est atteint. Tour d’horizon sur la Lactibiane Tolérance et colopathie fonctionnelle.

La colopathie fonctionnelle, un trouble digestif bénin

La colopathie fonctionnelle, aussi appelée syndrome du côlon irritable ou syndrome de l’intestin irritable est avant toutes choses un trouble digestif. Plus précisément, il s’agit d’un trouble de fonctionnement du côlon ou du gros intestin. On n’a pas encore pu déterminer les raisons pour lesquelles il apparait chez un individu. En revanche, on sait que les femmes sont les plus concernées par cette maladie. Quant à la manière dont elle se manifeste, elle varie d’une personne à une autre.

Certains ressentiront des ballonnements et un gonflement du ventre. D’autres subiront une perte de poids accrue. Des nausées, des maux de tête, des palpitations et des troubles urinaires peuvent également apparaitre. Mais le symptôme commun à ceux qui en souffrent est la douleur dans le ventre et dans le dos. Ces malaises peuvent durer jusqu’à trois mois. Même si le syndrome du côlon irritable n’a pas de conséquences graves, il impacte la qualité de vie. Quelle relation entre Lactibiane Tolérance et colopathie fonctionnelle ?

Lactibiane Tolérance et colopathie fonctionnelle

Lactibiane Tolérance et colopathie fonctionnelle sont souvent évoquées ensemble. En fait, la Lactibiane Tolérance est un complément alimentaire que l’on recommande toujours à ceux qui souffrent du syndrome du côlon irritable. Ce produit est composé de 4 souches de probiotiques différentes. Il s’agit du Streptococcus thermophilus LA 104, du Lactococcus lactis LA 103, du Lactobacillus helveticus LA 102, et du Bifidobacterium longum LA 101.

La combinaison de cet ensemble de souches a de nombreux avantages sur la santé. Elle réduit les troubles digestifs et préserve la flore intestinale. Elle permet également une bonne régulation du transit. En général, on prend une gélule par jour, et cela pendant une période d’un mois. Idéalement, il faut l’ingérer le matin après le réveil, avant le petit-déjeuner. Les bienfaits se ressentent les quelques jours qui suivent le commencement du traitement. Il n’est pas étonnant que l’on associe souvent les termes Lactibiane Tolérance et colopathie.

Ce qu’il y a à faire lors d’un épisode de colopathie fonctionnelle

Outre la prise de probiotiques, il faut miser sur certains aliments en tout particulier. On mentionne par exemple les viandes, les carottes, le lait en poudre et le miel. Il ne faut pas oublier de prendre une quantité suffisante d’eau minérale.

Par contre, il faut limiter la prise de certains aliments. On cite notamment les plats à épicés, les crudités, les poissons gras, les boissons gazeuses et les boissons alcoolisées. On peut également envisager de se procurer d’antispasmodiques en pharmacie. Toutefois, si les symptômes s’aggravent, une consultation chez un professionnel de la santé est impératif.

Laisser un commentaire