Accueil

Les probiotiques sont des micro-organismes utiles constituant la flore intestinale, buccale et vaginale. Ils permettent la lutte contre la prolifération des micro-organismes nuisibles au corps pouvant provoquer certaines infections telles la diarrhée. Pour être efficace, il est important qu’ils se rendent vivants en grand nombre dans le corps, particulièrement dans l’intestin. L’utilisation des probiotiques permet de prévenir et de traiter certaines maladies dont la diarrhée et plusieurs infections. Ils contribuent également à la digestion des aliments. Certaines précautions sont toutefois à prendre.

Description des probiotiques

Un organisme sain comporte environ 100.000 milliards de bactéries appartenant à 400 espèces différentes. Entre 30 à 40 espèces représentent 99% de la flore intestinale essentiel au maintien d’une bonne santé. Les évènements perturbant la flore peuvent provoquer une maladie qui peut être une infection ou une déficience du système immunitaire.

Les principaux mécanismes des probiotiques

Les probiotiques agissent en trois mécanismes. Le premier est celui de moduler l’activité du système immunitaire intestinal. En effet, ils renforcent l’immunité en temps de faiblesse par exemple au moment de son développement chez les enfants. De même, ils diminuent la suractivation de ce système en cas de maladies inflammatoires de l’intestin. Le second rôle des probiotiques consiste à l’augmentation de la fonction de barrière de la muqueuse intestinale. Enfin, ils ont des effets antimicrobiens directs en empêchant l’adhésion des bactéries pathogènes aux parois intestinales.

Les types de probiotiques

Les principaux types de probiotique sont :

  • Les bactéries lactiques : elles produisent de l’acide lactique et comprennent les lactobacilles, les bifidobactéries et les streptocoques. On les rencontre dans tous les produits laitiers fermentés.
  • La levure de bière active : ce sont des micro-organismes non pathogènes qui aident à digérer le sucre et l’amidon des céréales. Ils créent un milieu riche en protéines et en vitamines, particulièrement en vitamines B.

Quels sont les avantages qu’offrent ces médicaments ?

L’utilisation des probiotiques se fait surtout en tant que prévention et en adjuvant de traitement. Ils sont bénéfiques sur l’écologie des bactéries intestinales et préviennent l’apparition des pathogènes. Les avantages qu’offrent les probiotiques cités suivant ne sont pas exhaustives.

Prévention et traitement de la diarrhée infectieuse et de la diarrhée du voyageur

Selon l’agent pathogène responsable, il existe plusieurs types de diarrhées infectieuses. La plus commune est celle que cause la gastroentérite d’origine virale. Des études ont montré que les bactéries lactiques réduisaient considérablement le risque de contracter ce type de diarrhée. Si on les administre après déclenchement de la maladie, les probiotiquesréduisent sa durée de celle-ci. En outre, l’utilisation des probiotiques est également efficace pour prévenir la diarrhée du voyageur.

Soulager les symptômes du syndrome de l’intestin irritable

Des méta-analyses récentes ont conclu que les probiotiques améliorent considérablement l’état des personnes souffrant de ce syndrome. Ils aident notamment à atténuer la fréquence et l’intensité des douleurs abdominales, des flatulences et des ballonnements.

Traiter ou prévenir les infections vaginales

En cas de déséquilibre de la flore vaginale, il se créé un terrain propice au développement d’agents pathogènes. C’est ce qui se traduit notamment par la vaginite. Des chercheurs ont conclu que l’utilisation des probiotiques dont les lactobacilles augmentent l’efficacité des antibiotiques prescrits en traitement de la maladie. Concernant les infections à levure, les données sur leur utilisation sont encourageantes bien qu’insuffisantes.

Prévenir l’eczéma atopique chez les enfants à risque

Des études ont montré que certains suppléments de probiotiques réduisaient l’incidence de l’eczéma chez les enfants les plus à risques. On administre parfois le traitement à la mère pendant la grossesse. Le traitement se poursuit par la suite avec l’enfant après sa naissance.

Stimuler le système immunitaire

Actuellement, des preuves existent quant à l’interaction entre les probiotiques avec le système immunitaire sans se limiter au système digestif. Des essais cliniques ont indiqué que les bactéries lactiques stimulaient la production de divers anticorps à l’intérieur de l’organisme.  De même, leur action régulatrice contribue à atténuer l’intensité de la rhinite allergique surtout chez les enfants. En tant qu’exemple, des suppléments de Lactobacillus GG procurent une protection significative contre les infections du système respiratoire.

Les précautions à prendre

Même si les bactéries lactiques pré digèrent une bonne partie du lactose du lait, il faut faire attention à l’intolérance au lactose. D’ailleurs, l’utilisation des probiotiques ne doit pas se faire en l’absence d’avis médical préalable surtout en cas d’affaiblissement du système immunitaire. Il en est de même si la personne souffre de nausées, de fièvres, de vomissements ou de diarrhées contenant du sang. D’un autre côté, la prise du médicament contient de probables effets indésirables dont l’augmentation temporaire de gaz intestinaux. Elle peut également provoquer une légère irritation intestinale chez certaines personnes en début de traitement. Pour ces raisons, on conseille de commencer avec de petites doses à augmenter progressivement. Le but est de donner le temps à l’organisme de secréter les enzymes appropriés.