Qu’est-ce que la candidose digestive ?

Lorsque le Candida albicans, un des microorganismes dans le corps, devient pathogène, il va provoquer des problèmes digestifs. Parmi ces derniers, il y a la candidose digestive. Elle se manifeste surtout lorsque la flore intestinale se déséquilibre. Ce dérèglement va modifier le Candida albicans en champignon pathogène qui attaque le système immunitaire. Il faut dire que cette affection touche de plus en plus de personnes actuellement. Elle provoque des nombreux troubles physiologiques, et même psychologiques. De plus, en cas diagnostic tardif de cette maladie insidieuse, elle risque de s’empirer et de devenir une candidose extra-digestive. Sous cette forme, le Candida va envoyer des toxines dans les cellules intestinales, voire détruire la paroi intestinale.

La candidose digestive : les conséquences sur l’organisme

A cause de la candidose digestive, vos muqueuses digestives vont s’irriter. Cette réaction provoque, par la suite, une colite ou une stomatite ou une gastrite. Cette maladie fragilise également la sensibilité de votre paroi intestinale ainsi que la muqueuse dans votre intestin. Ainsi, certaines bactéries pathogènes peuvent s’y infiltrer facilement et affaiblir votre système immunitaire. Comme le Candida albicans devient pathogène, il va libérer plus de 35 peptides. Ces derniers vont alors traverser la muqueuse déjà sensible, et nuire au fonctionnement cérébral. Si vous êtes atteint de cette affection, il faut éviter la consommation des aliments trop sucrés. Ce microorganisme modifie ces sucres en alcool qui va passer dans le sang. Cela engendrera la création de dopamine, source de différents problèmes psychiques.

Les symptômes de la candidose sont souvent similaires à ceux d’autres pathologies. Cela explique pourquoi elle peut être difficile à détecter. Cependant, cette infection se manifeste surtout par des troubles digestifs. Vous pouvez ressentir des démangeaisons anales persistantes, des ballonnements ou encore des douleurs dans l’épigastre. Elle provoque aussi des infections urinaires répétitives et des problèmes gynécologiques. La candidose cause également des éruptions cutanées, voire des problèmes psychiques. Il faut dire que la personne victime de l’affection souffre même de fatigue.

Quels aliments privilégiés pour éviter ce Candida ?

Même si une personne est victime de la candidose digestive pour diverses raisons, son alimentation en est souvent le premier facteur. Pour traiter la candidose intestinale ou pour la prévenir, vous devez impérativement modifier votre alimentation. Pour ce faire, il est impératif d’adopter un régime anti-candida. Pour suivre cette pratique alimentaire, il faut éviter certains aliments comme les produits industriels et ceux sucrés. Ces derniers contribuent fortement au développement des champignons néfastes dans l’organisme. Essayez aussi de ne plus consommer des produits laitiers, et des produits faits avec de la levure. Le gluten et les excitants comme l’alcool ou le café sont également à proscrire. Pensez également à faire attention au glucide tel que l’amidon. Avec ce régime, limitez la consommation de viande rouge et optez plutôt pour la viande blanche.

S’il existe de nombreux aliments à proscrire dans ce régime spécial anti-candida, d’autres sont, par contre, recommandés. Pour ce faire, privilégiez les nourritures antifongiques comme l’ail. Mangez des fruits ayant une faible teneur en sucre et riches en vitamines, et des légumes contenant moins d’amidon. Certains aliments fermentés comme le kimchi ou le yaourt sont bénéfiques pour le corps. Ils renforcent les défenses immunitaires et favorisent la prolifération de bons germes dans l’organisme. Pour détruire les levures en trop, vous pouvez utiliser du vinaigre de cidre dans vos assaisonnements. Pensez aussi à consommer des graines comme les graines de chia, et des viandes biologiques.

Laisser un commentaire