Quels sont les candidose intestinale symptômes ?

Le corps renferme des microorganismes appelés microbiote ou flore. La flore intestinale regroupe une multitude de différentes bactéries et champignons qui participent à la bonne digestion. Elle favorise aussi le transit intestinal. Mais il arrive que cette flore se rompe. Les bonnes bactéries ne parviennent plus à empêcher la prolifération des gènes pathogènes. Dans ce cas, vous pouvez faire face à une mycose digestive, la source de plusieurs troubles digestifs et des troubles psychologiques. Plusieurs examens permettent d’identifier cette infection ou la forte présente de la levure dans votre organisme. Pour ce faire, le médecin peut vous questionner sur la candidose intestinale symptômes ou réaliser des examens sanguins.

Quelles sont les différentes causes de la maladie ?

La candidose digestive ou intestinale est une infection provoquée par les champignons du genre candida, ou plus précisément le Candida albicans. Il faut dire que cette levure compte plus d’une trentaine d’espèces dans le corps. A cause de bon nombre de facteurs, ces derniers se multiplient et affectent plusieurs organes. De plus, ils vont envoyer des substances toxiques qui vont perturber l’organisme. En effet, ces substances vont créer des anticorps superflus. Ces derniers risqueront alors d’engendrer des réactions défensives comme des allergies. De ce fait, la prolifération de ce type de levure risque de causer l’affaiblissement des défenses naturelles. Il faut dire qu’il causera même des candidose intestinale symptômes, voire des troubles au niveau de l’organisme en entier.

Le Candida albicans ne se transforme pas en agent pathogène du jour au lendemain. Eh oui, n’oubliez pas que ce champignon existe déjà dans le corps humain depuis sa naissance ! Toutefois, il se transforme en levure pathogène suite à de nombreux facteurs. La première raison concerne la prise de médicaments notamment des pilules contraceptives ou des antibiotiques, et les vaccins. La consommation de nourritures oxydantes est aussi une des principales causes du changement du Candida. Il s’agit des aliments riches en sucres ainsi que des aliments trop raffinés. Il faut également dire que le stress, les perturbations hormonales, l’usage de pesticides ou de conservations bouleversent le microbiote.

Les candidose intestinale symptômes : comment les reconnaître ?

Souvent, les candidose intestinale symptômes se manifestent par des diarrhées ou des petits problèmes digestifs. Vous pouvez, par exemple, souffrir de ballonnements, d’aigreurs d’estomac ou être rassasié rapidement. Vous avez aussi du mal à avaler les aliments. Cette infection risque aussi provoquer des allergies ainsi que des lésions cutanées ou encore des démangeaisons. Dans certains cas, elle affecte même la muqueuse anale. Comme la mycose digestive présente de nombreuses manifestations, il convient de bien les identifier pour recevoir le traitement idéal. Sachez que le diagnostic pour la candidose n’est pas simple à réaliser. En effet, les symptômes ne suffissent pas pour démontrer l’existence de l’infection ou la forte présence du Candida dans le corps.

Si vous mettez du temps à vous rapprocher d’un médecin ou à vous soigner, les signes risquent même de s’aggraver. Vous pouvez souffrir d’une perte de poids. Il peut même s’attaquer à votre système nerveux et engendrer des problèmes de concentration ou des changements d’humeur. En outre, une mycose intestinale non soignée causera un état de fatigue persistante. Par ailleurs, si après avoir suivi un traitement médicamenteux ou naturel, les symptômes persistent toujours, retournez voir votre médecin. Il vous prescrira d’autres médicaments et vous demandera de passer d’autres examens si besoin.

Laisser un commentaire