Candidose génitale : comment se manifeste-t-elle ?

Une personne contaminée par la levure appelée Candida albicans risque d’avoir une candidose. Cette dernière touche différentes parties du corps comme la bouche, la peau ou l’intestin. Elle s’attaque même à l’appareil génital, d’où l’existence de la candidose génitale, aussi appelée la mycose génitale. Tout comme les autres types d’infections engendrées par le Candida, cette infection génitale engendre de nombreuses lésions. D’ailleurs, elle partage plusieurs symptômes communs à d’autres formes de candidose, comme les troubles digestifs ou les démangeaisons. Mais son traitement repose surtout sur le respect des mesures d’hygiène.

Quelles sont les causes et les manifestations de cette infection ?

La prolifération du Candida albicans, devenu une levure pathogène, est la source de la mycose génitale. Ce microorganisme s’attaque à l’équilibre de la flore du vagin ou de la flore de Döderlein, causant ainsi différents troubles. Toutefois, quelles sont les causes de cette multiplication ? Chez les femmes, les perturbations hormonales pendant les règles, ou la grossesse causent souvent cette infection. D’autres facteurs en sont également responsables comme une hygiène abusive ou le port de vêtements trop étroits. Il ne faut pas non plus oublier la fatigue, un affaiblissement du système immunitaire ou les maladies comme le diabète. Vous pouvez souffrir de candidose génitale si vous suivez des traitements médicamenteux à base de corticoïdes ou d’antibiotiques. Les rapports sexuels sont aussi à l’origine de cette mycose.

La mycose génitale touche à la fois les hommes et les femmes. Mais elle est plus fréquente chez la gent féminine. Que ce soit chez l’un ou chez l’autre, les symptômes les plus fréquents se caractérisent par la sensation de démangeaisons. Les hommes peuvent aussi éprouver une inflammation au niveau de leur gland. Chez les femmes, quant à elles, elles ressentent une forte envie de grattage et une irritation sur les lèvres. Cette infection provoque également des pertes blanches très épaisses ou encore un prurit vaginal. Il est même possible que vous ressentiez des douleurs pendant les relations sexuelles.

Que faut-il faire pour traiter ou prévenir la candidose génitale ?

Il existe, heureusement, des médicaments et des solutions naturelles pour en finir avec la candidose génitale. Toutefois, pour recevoir le traitement adéquat, il faut se faire diagnostiquer par un médecin dès l’apparition des signes indiqués précédemment. Il déterminera directement si vous souffrez de mycose, ou vous renverra vers un gynécologue pour écarter d’éventuelles pathologies. Pour vous examiner, ce professionnel de la santé procédera à quelques examens standards comme l’analyse de votre vagin ou encore de votre vulve. Cependant, si après avoir suivi un traitement, l’infection persiste, vous devrez réaliser des examens et des prélèvements complémentaires.

Après avoir posé son diagnostic, votre médecin vous proposera un traitement oral et/ou local. Celui local concernera l’introduction de comprimés ou encore d’ovules vaginaux. Il peut aussi recommander l’usage de gels ou de lait antifongique sur votre vagin. En outre, une crème antimycosique sera indispensable chez les hommes. Si vous souffrez avec les irritations, un savon gynécologique vous aidera à les calmer. Par ailleurs, pour éviter le risque de récidive, il est nécessaire de prendre certaines mesures d’hygiène intime. Vous devez, par exemple éviter les douches vaginales ou le port de vêtements en synthétiques. Evitez également de prendre des antibiotiques pendant de longues périodes. Assurez-vous de toujours bien vous hydrater.

Laisser un commentaire