Candidose albicans : quelle est l’origine de cette infection ?

La peau de l’Homme et ses muqueuses contiennent un microorganisme appelé candida albican. Il s’agit ente autres d’une levure qui s’y loge depuis toujours. En général, il ne cause pas d’effets secondaires sur l’organisme. Toutefois, en cas de problème hormonal ou de déséquilibre immunitaire, cet organisme risque d’être toxique pour le corps. Il va envoyer des toxines nuisibles, provoquant alors la candidose albicans. Ces toxines vont engendrer des lésions sur la peau, sur les poumons, voire sur l’intestin ou les viscères digestifs. Cette infection peut facilement être traitée par des médicaments ou par des remèdes naturels.

Les causes de la forte présence de candida albicans dans l’organisme

La Candida albicans existe en plusieurs nombres dans un être humain. D’ailleurs, on y dénombre près de 35 espèces. Cette levure est normalement sans danger pour l’organisme. Mais il arrive que, suite à certains facteurs externes, il se met à se transformer en champignon pathogène. Il va créer des toxines et libérer des substances produisant des anticorps inutiles. Cette modification va impacter négativement sur votre système immunitaire. Elle entraîne des affections au niveau de certaines régions de la peau, voire des réactions allergiques. Quels sont les facteurs responsables de cette transformation ?

Plusieurs facteurs favorisent la candidose albicans. Il y a le stress ou encore la grossesse. Les médicaments, l’alimentation et l’usage de produits toxiques sont également à l’origine de cette infection. En effet, les vaccins, la prise de corticoïdes, ou encore les pilules contraceptives favorisent le développement du Candida. Mais outre les médicaments, votre alimentation est déterminante dans la transformation de cet organisme en champignon nuisible. Il y a, par exemple, les aliments oxydants ou l’adoption d’une alimentation trop sucrée. Ils vont encourager la prolifération de la levure. Les aliments riches en colorants ou encore en agents de conservation sont aussi favorables au développement du champignon.

Comment diagnostiquer le candidose albicans ?

Dès que vous présentez les symptômes de la candidose albicans, il est impératif de se rapprocher directement d’un médecin. Ce spécialiste se chargera de vous questionner sur les différents symptômes rencontrés. Il s’occupera aussi d’analyser toutes les parties affectées par le champignon. Il examinera ainsi la forme de l’éruption cutanée pour déterminer si la Candida en est vraiment la cause. Il peut vous demander de réaliser différents examens. Il peut, par exemple, vous recommander un test salivaire ou un fécalogramme. D’autres examens sont également possibles comme un test urinaire ou un bilan sérologique. Tous ces examens permettent d’identifier la levure à l’origine de l’affection.

En cas d’infection cutanée ou une fois le diagnostic posé, il est important de suivre le traitement adéquat. Ce dernier se repose souvent sur la prise de médicaments antimycosiques. Certains médecins prescrivent également des probiotiques. Ils sont bénéfiques dans la prolifération de bonnes bactéries dans l’organisme. Pour éviter cette affection, faites bien attention à votre alimentation. Elle doit être bien équilibrée et moins riche en sucres. En cas de candidose génitale, il convient de respecter certaines mesures d’hygiène. Par ailleurs, le traitement repose aussi sur une bonne gestion du stress.

Laisser un commentaire