Flore de doderlein

Quelle est l’importance de la flore de doderlein chez les femmes ?

L’organisme est un logement de différentes flores. Il s’agit d’un groupe de micro-organismes qui contribuent à sa bonne forme. La flore de doderlein, connue aussi sous le nom de flore vaginale en fait partie. Elle participe au bien-être de la femme. Cet ensemble de micro-organismes se logent dans le vagin et assurent sa protection. Toutefois, l’équilibre de ces bactéries peut être facilement perturbé à cause de différents facteurs externes. Il convient donc d’en prendre bien soin pour éviter certaines infections et maladies.

Flore de doderlein : de quoi il s’agit ?

Le vagin est un foyer d’une multitude de bactéries indispensables pour l’organisme. Elles sont appelées la flore vaginale ou la flore de doderlein. Elles y sont présentes dès la naissance grâce aux hormones maternelles coulant encore dans l’enfant. Cet ensemble de bactéries se chargent de maintenir un certain équilibre entre les bonnes bactéries et les germes pathogènes dans la paroi vaginale. Elles s’occupent également de garder un taux d’acidité normale dans le vagin. Chez les femmes, la flore intime est constituée en grande partie de bactéries dites lactobacilles ou bacille de Döderlein. C’est d’ailleurs, pourquoi elle est appelée la flore de doderlein. Celle-ci a pour mission de protéger le vagin de différentes infections et de maintenir une acidité naturelle. Parmi ces bactéries, il y a les lactobacilles. Ces dernières s’occupent de produire des substances comme l’acide lactique et le peroxyde d’hydrogène qui freinent la multiplication des mauvaises bactéries. Aussi, avec un bon contrebalance de la flore intime, les bonnes bactéries maîtrisent parfaitement les micro-organismes pathogènes. Cependant, cet équilibre peut facilement être perturbé. Or, ce bouleversement laisse un champ libre à diverses infections comme la vaginose ou la mycose vaginale.

Comment assurer le bon équilibre de cette flore ?

Plusieurs facteurs peuvent agir pour perturber l’équilibre de la flore de doderlein. Il y a les troubles hormonaux causés par le cycle menstruel ou la grossesse ou encore la ménopause. En effet, ces hormones peuvent être modifiées suite à aux variations des œstrogènes. Une faible production d’œstrogènes implique un faible développement des lactobacilles, des bactéries indispensables pour la protection du vagin. L’équilibre peut également être bouleversé suite à la prise de certains médicaments ou de pilules contraceptives, à cause du stress et de certaines maladies. Un manque d’hygiène ou une hygiène intime trop excessive est aussi néfaste pour la flore intestinale. Une autre cause du bouleversement de l’équilibre de la flore vaginale : les rapports sexuels. Alors, pour rester en bonne santé, il convient de maintenir l’équilibre de cette flore. Pour ce faire, une bonne hygiène intime est la première règle à respecter. Il convient d’éviter les douches vaginales ou l’usage de produits contenant de l’alcool. En d’autres termes, évitez autant que possible les produits nuisant à votre flore. Votre alimentation participe aussi au contrebalance de votre flore intime. Pour entretenir vos micro-organismes, vous pouvez même recourir aux probiotiques. Il suffit de consommer des aliments riches en probiotiques comme les laits fermentés ou le kéfir. Il est aussi possible d’en trouver dans des compléments alimentaires, sous forme de gélules.

Laisser un commentaire